Insieme - Centre Angèle Mérici
Bouton Menu Mobiles

Accueil > Vie du réseau > Etablissements scolaires > Digne > Le Sacré-Cœur se relooke

Le Sacré-Cœur se relooke


Extraits du journal lycéen : "Le Chroni’coeur" de mars 2019

Une chambre en chantier

 

Plusieurs tranches de travaux sont prévues à l’établissement du Sacré-Cœur à Digne-les-Bains pour améliorer la qualité de vie des élèves, moderniser l’immobilier et permettre un accès plus facile aux personnes porteuses de handicap.

Lors d’une visite au chantier

Le premier chantier est déjà ouvert et s’achèvera en mai 2019. Il concerne l’internat des filles. Il accueillera 29 élèves. Situé en face des bâtiments du collège, dans la maison des sœurs ursulines, les élèves auront l’impression d’être "à la maison", dans un espace cosy et moderne.

La seconde tranche verra l’installation d’un ascenseur, un espace d’accueil repensé, et la transformation de l’internat des garçons.

Le mot du chef d’établissement

"Ça c’est nous" !

"Nous somme tous très attachés à notre vielle école chargée d’histoire, à ses fantômes qui hantent nos couloirs bien qu’il n’y ait plus de communauté religieuse à Digne. Au détour d’un corridor, certains croient apercevoir encore la frêle silhouette de Sœur Marie-Noëlle et s’attendent toujours à croiser Sœur Jeanne-Marie pour entamer avec elle un dialogue passionné et passionnant...Il y a même quelques inconsolables nostalgiques dont les narines sont toujours flattées par la bonne odeur des confitures et des compotes de pommes que les Ursulines confectionnaient pour leurs pensionnaires, avec les fruits de leur verger... Dudit verger, il ne subsiste dans la cour qu’un poirier, un figuier, un cerisier, dont nous aurions peine aujourd’hui à goûter les fruits, tant isl sont envahis par un nuage de petits étourneaux en culotte courte qui les pillent, encire verts !

Des élèves dans un espace du futur internat

Si nous savons d’où l’on vient et si nous sommes fiers, nous savons aussi où nous allons et ce qui nous fonde. pas de madeleine de Proust pour nos sœurs ursulines, pas d’apitoiement sur ces vieux murs qui ont traversé de dures épreuves et qui ont eu leurs heures de gloire ! Ce qui compte, c’est d’abord l’éducation des élèves qui nous sont confiés : leur présent et leur avenir.
Aucune hésitation donc, pour transformer la maison de a communauté des sœurs en internat quatre étoiles pour les filles qui auront ainsi un vrai lieu de vie. Pas de regret non plus pour prévoir la pause d’un ascenseur, la refonte du pôle administratif et de l’accueil, la réfection de l’internat des garçons dans la partie antienne.

Réunis en congrès à Bayonne à l’automne 2018, tous les acteurs des communautés éducatives mériciens (du nom d’Angèle Merici, fondatrice des Ursulines) ont senti battre, à travers des réalités d’établissements très différentes, un seul et même cœur. De la petite école primaire d’une classe où la directrice assure la cantine et repeint les locaux, au très gros établissement prestigieux qui n’hésite pas à ouvrir les portes de sa maternelle à la crèche qui accueille des enfants handicapés en passant par les engagements Serviam des lycéens ou la scolarisation de mineurs isolés, nous avons tous le même ADN et nous nous reconnaissons.
"Ça c’est nous !" disent les élèves en affichant sur leur tee-shirt, le logo serviam des Ursulines. ils savent bien que notre marque de fabrique, notre tatouage indélébile tient tout entier dans ces deux mots : SERVIR et ENSEMBLE."

Mme Françoise Dugand

 

Mme Dugand à son bureau

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site des Ursulines de l'Union Romaine
Site Sem'Jeunes