Insieme - Centre Angèle Mérici
Bouton Menu Mobiles

Accueil > Ressources > Boîte à outils méricienne > En mémoire d’une visite

En mémoire d’une visite


Union Canadienne

Extrait du bulletin de la Maison générale des Ursulines de l’Union canadienne, janvier 2020, n°3.

Visiter le Monastère des Ursulines, ... une plongée intérieure à la fois historique et religieuse. J’ose laisser remonter les souvenirs que j’en garderai, [...]

  • Les planchers « chantent » l’essor de la Congrégation, l’éducation humaine et
    chrétienne offertes aux petites « Sauvagesses » et aux Québécoises de la maternelle à la fin du secondaire, et surtout le nom d’un Dieu bon, veillant sur la croissance de
    l’arbre aux racines gorgées d’amour planté par sainte Marie de l’Incarnation. Que
    Dieu en soit béni !
    Chapelle du Sacré-Coeur
  • Les murs épellent votre histoire par les magnifiques tableaux aux remarquables encadrements dorés, les talents des sœurs exploités en peinture et en sculpture, mais ils révèlent aussi sueurs, souffrances, soucis nombreux dans une fondation où tout était à inventer. Ces murs impressionnent aussi, car ils sont le berceau de l’Église canadienne qui a produit des saints et saintes de chez nous. Que Dieu en soit béni !
  • Le sous-sol témoigne, à son tour, de l’ingéniosité des gens qui ont creusé le puits et fabriqué le four d’où sortaient des délices, parait-il. Il était facile d’imaginer le courage des religieuses qui y ont œuvré du petit matin au soir, dans la joie de servir le Seigneur présent dans le prochain. Que Dieu en soit béni !
  • La superbe chapelle impressionne par sa grandeur, par ses stalles où tant de religieuses ont prié, supplié le Seigneur et peut-être même versé des larmes... Les peintures et le maître-autel majestueux révèlent aussi la splendeur du Très-Haut, sans oublier l’orgue Casavant aux accents joyeux, tristes et même glorieux lors de
    certaines cérémonies. Que Dieu en soit béni !

Enfin, le sommet de la visite est sans contredit le moment de recueillement au tombeau de sainte Marie de l’Incarnation, femme de contemplation et d’action, une sainte de chez-nous qui a mérité tant de grâces « En ce pays qui est le mien ».

Pour un visite virtuelle, c’est par ICI

 

Site des Ursulines de l'Union Romaine
Site Sem'Jeunes