Insieme - Centre Angèle Mérici
Bouton Menu Mobiles

Accueil > Archives > Ressources > Méri-liens et pédagogie coopérative > Confiance

Confiance


Tout débute ainsi !

Sous la houlette enthousiaste de M. Jim Howden, l’école Sainte Bernadette a mis progressivement en place la pédagogie coopérative. Le choix de valeurs précèdent l’ensemble du travail. Après l’entraide en mai et juin 2015, cette année 2015-2016, ils ont fait le choix de la confiance.

Émoticône d’estime de soi

Définition de l’estime de soi :

C’est la valeur que l’on s’accorde à soi-même. C’est avoir le sentiment que nous sommes aimés, que nous sommes à la hauteur et que nous sommes uniques.

Avoir confiance en soi, c’est :
- Se connaître, prendre conscience de ses sentiments, de ses émotions, pour pouvoir agir sur eux au lieu de les subir.
- Apprendre à reconnaître les émotions et les nommer.
- Se respecter et respecter les autres.

-* Utilisation de marionnettes en maternelles pour mettre à distance les émotions et apprendre à verbaliser son ressenti.

-* Lire des contes traditionnels régulièrement en primaire et organiser un débat autour de ceux-ci.

-* Favoriser l’expression à travers le théâtre ou le chant.

Confiance en soi


- Se contrôler, prendre du recul avec ses émotions sans les extérioriser brutalement ; il y a d’autres manières de s’exprimer que le passage à l’acte agressif ; une connaissance plus nuancée de soi-même permet une expression elle aussi plus nuancée, verbalisée, susceptible d’être mieux reçue par l’interlocuteur.

-* Régulation des conflits en reprenant la technique des 5 C (affiches sur la cour) : « je me sens triste quand tu me dis…. »

- Accepter la réalité des règles et lois de la vie sociale, des nécessités et contraintes de la vie quotidienne.

-* Prendre part aux décisions de la vie collective. Election des délégués et travail en conseil d’élèves.

-* Porter un regard sur son attitude cf la fleur du comportement dans les classes de CP et CE1.

-* Établir des règles scolaires peu nombreuses mais très claires.

- Prendre plaisir à investir son travail, rien ne s’obtient sans persévérance ; un travail bien fait est source de contentement et d’estime de soi.

-* Accepter l’erreur comme faisant partie de l’apprentissage.

-* Développer l’autonomie dans le travail. Cf. plan de travail en maternelle et en CM

Avoir confiance en ses pairs, c’est :

Mains de couleurs différentes


- Respecter nos différences
-* Savoir que chacun a des points d’appui et quelque chose d’intéressant à exprimer et à faire connaître. Nous avons tous des points forts et des points faibles. Après un travail en coopération, apprendre à se féliciter mutuellement. Cela suppose que nous montrions aux élèves comment faire= féliciter régulièrement les élèves et veiller à utiliser un langage valorisant.

Avoir confiance en l’Ecole, c’est :

- Porter une attention particulière au dialogue avec les familles et à notre qualité d’accueil.
- Contrat de confiance pour l’évaluation.

-* L’enseignant ne fait intervenir l’évaluation que lorsqu’il juge l’élève en capacité de réussir. L’élève sait exactement ce sur quoi il va être évalué. Le plaisir de la réussite engendre le plaisir d’apprendre et diminue les résistances.

Ce qui nuit à l’estime de soi :

  • Une pauvre estime de soi des parents ou des enseignants
  • L’inconstance dans l’application des règles de vie
  • La surprotection
  • Les mots qui blessent
  • L’accent mis sur les difficultés plutôt que sur les forces
  • La perception des erreurs comme étant des échecs
  • Les attentes trop ou pas assez grandes

Comment favoriser l’estime de soi ?

  • Être présent de façon chaleureuse auprès de l’enfant.
  • Établir des règles scolaires peu nombreuses mais claires.
  • Contrôler les facteurs de stress chez l’enfant : préparer les changements à l’avance, minimiser le nombre de changements, aider l’enfant à trouver des façons de se calmer lorsqu’il ou elle est stressé(e).
  • Souligner les forces de l’enfant Cf. les bravos, les images en primaire.
  • Souligner ses difficultés en ménageant sa fierté et en lui donnant des moyens pour s’améliorer.
  • Utiliser un langage valorisant.
  • Favoriser l’expression des émotions.
  • Permettre une ouverture aux autres.
Pyramide d’enfants
  • Encourager l’enfant à se faire des amis et à gérer lui-même ou elle-même les conflits.
  • L’amener à accepter les erreurs Cf. système d’évaluation (chenille en maternelle)
  • Fournir fréquemment aux élèves des occasions de connaître le succès et de développer un sentiment de compétence.
  • Éviter de réagir directement au comportement provocateur, confrontant ou de désobéissance passive manifesté par l’élève.
  • Trouver des manières pour féliciter sincèrement les élèves et de leur donner une attention positive de façon régulière.
  • Fournir aux élèves de nombreuses occasions de participer en classe, afin de leur donner des chances de réussir et donnez-leur les indices, encouragements, rétroactions, corrections et secondes chances nécessaires.
  • Parler « positif » : au lieu de dire « ne crie pas », dire « parle doucement »...

 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site des Ursulines de l'Union Romaine
Site Sem'Jeunes